samedi 17 mars 2018

Soigner les intestins irritables

Vos intestins sont douloureux ? On vous a même dit qu'ils étaient irritables ?
Ne seraient ils pas plutôt irrités et si oui que pourriez vous y faire ?
Retour sur une affection chronique de notre temps et considération des avantages respectifs des jus de légumes et des smoothies.

samedi 3 mars 2018

Maladie de Parkinson : et si ça venait du ventre ?



Cette curieuse hypothèse a été émise par des chercheurs californiens. Au cours d’une étude menée sur des souris, ils ont découvert un lien entre le microbiote intestinal et l’apparition de symptômes de type Parkinson.

samedi 30 septembre 2017

Hommage au jus de betterave -...



Comment un "simple" légume peut il soutenir autant de processus de guérison? Des congestions hépatiques au cancer en passant par l'impuissance, les ruptures d'anévrisme, rien ne résiste au jus de betterave ! panacée absolue ? certainement pas , mais source de micronutriments fabuleuse pour soutenir les processus régénératifs du corps . Il n'y a pas de remède mais seulement des aliments propres à la régénération où à la dégénérescence , a chacun de se positionner !

lundi 15 mai 2017

Ail des ours

Ail des ours

  • ·         Pathologies cardio-vasculaires,
  • ·         diarrhées,
  • ·         contre les vers intestinaux.
  • ·         Fait baisser la pression artérielle,
  • ·         stimule la circulation sanguine.
  • ·         recommandé en cas d'athérosclérose, d'arthrite, de rhumatismes.
  • ·         problèmes intestinaux
  • ·         maux d'estomac et ballonnements.
  • ·         facilite la digestion,
  • ·         dégage les voies respiratoires.

  • Source Doctissimo


dimanche 16 octobre 2016

Un régime sain pour un corps sexy




Un régime sain pour un corps sexy
Matt Jones
Kris Carr, la nouvelle « food gourou » américaine, nous livre son régime sain et malin. Perdre les kilos superflus et être belle n’a jamais été aussi facile !

mardi 11 octobre 2016

5 secrets pour bien choisir son médecin

Cher(e) ami(e) de la Santé, 

Mon ami le Dr Franck S. m’a raconté une anecdote étonnante. Voici, mot pour mot, ce que l’un de ses confrères médecin lui a confié récemment :

« Il n’y a rien de pire qu’un patient qui éclate en sanglot dans mon cabinet. Cela désorganise toute ma journée de consultations. Je ne peux pas obliger le patient à sortir et se calmer dans la salle d’attente… du coup, je suis obligé d’attendre que ça passe, d’écouter son déballage. C’est tout mon planning qui en prend un coup !

Résultat, pour éviter de perdre trop de temps, je m’empresse de lui prescrire des antidépresseurs ».
Et Franck de me dire, avec son regard bienveillant de médecin de famille :
« Dans mon cabinet, il y a toujours un paquet de mouchoirs disponible pour mes patients. Pour moi, un patient qui pleure, c’est un moment clé : celui où il va pouvoir s’ouvrir et me confier ce qui, profondément, ne va pas dans sa vie. Et c’est comme cela que je pourrai vraiment l’aider. »

Évidemment, tout le monde préférerait être suivi par un médecin comme Franck plutôt que par son confrère…

mercredi 7 septembre 2016

Détoxifier l'organisme 1

De nombreuses maladies sont liées à l’encombrement de l’organisme par des toxines. Celles-ci sont drainées par la lymphe, évacuées en partie par l’intestin grêle, tandis que le sang est désacidifié par le foie, les reins et les poumons.

Tous ces organes ont besoin d’être stimulés, notamment au printemps. C’est ainsi qu’on préconise des cures de détoxification. Cela commence par une bonne hygiène. Préférez à cette saison des aliments de saveur amère comme les endives, les salades, et les plantes racines comme le radis noir. Il faut aussi boire beaucoup et commencer à faire un peu plus d’exercice physique modéré au grand air. Les poumons, en éliminant le gaz carbonique, favorisent l’alcalinité du sang et ainsi la meilleure fonction de l’hémoglobine.

jeudi 25 août 2016

L'aliment préféré du cancer

L’aliment préféré du cancer


Cher(e) ami(e) de la Santé, 

Quand son médecin lui apprend qu’elle a un cancer du sein, Christiane Wader n’a que 27 ans. 

Le choc est immense, mais Christiane est une battante. Elle est prête à faire « ce qu’il faut » pour vaincre la maladie. 

C’était en 2009. Elle commence rapidement les traitements conventionnels : chimiothérapie, opération du sein, radiothérapie. Les résultats sont prometteurs.